À quoi servent les pommes de pin ? [Vidéo]

Aphadolie

Time : 1 mn 52 / [1]

Les pommes de pin… Vous ne les verrez plus jamais comme de simples décorations de Noël.


Pommes de pin - 3

Pour illustration

L’hiver, on les apprécie comme décoration et pour leur évocation de Noël mais les pommes de pin sont surtout les organes sexuels des conifères. Si la plupart des plantes s’aident des insectes et des oiseaux pour se reproduire, par le biais de la pollinisation, ce n’est pas le cas des conifères.

La raison :

Ils sont apparus il y a environ 300 millions d’années, à une époque où le règne animal n’en était qu’à ses débuts. Ils ont donc développé une méthode de reproduction plus simple, reposant sur le vent, la gravité et des cônes. La plupart des conifères portent des cônes mâles et femelles. Le cône mâle produit du pollen et laisse le vent l’emporter jusqu’au cône femelle. Le cône femelle, souvent appelé pomme de pin, protège des…

Voir l’article original 160 mots de plus

Le noyer des Andes ou guaimaro , l’arbre multi usages qui prend soin de la planète

Les conseils phyto-aromatiques de Laurence, Pharmacien Herboriste et ses Expertes

Connaissez-vous cet arbre magique ?

Son nom scientifique estBrosimum alicastrumet les scientifiques l’ont recensé de longue date, car le noyer maya pousse depuis des siècles entre le Mexique et le Brésil où il était vénéré par les civilisations pré-colombiennes. Ses fruits, des baies orangées, sont réputées pour leurs apports nutritifs contenant autant de protéines que le lait et de fer que les épinards mais quatre fois plus de potassium qu’une banane et de magnésium que les haricots rouges.Hélas si cet arbre est au centre des conversations ce n’est pas pour ses noix mais pour son bois, convoité par les constructeurs locaux et qui incite à la déforestation sauvage.

Pourtant, ce que le guaimaro a de plus précieux est ailleurs : profondément enraciné, l’arbre participe à adoucir les sols riches en acide. Il a aussi la miraculeuse capacité à capter le CO2 et le fixer dans la terre, libérant…

Voir l’article original 395 mots de plus

Sommet des Plantes Médicinales Faites entrer les plantes dans votre santé !

Sommet des Plantes Médicinales. Inscription gratuite ! Sommet des Plantes Médicinales du 18 au 27 novembre 2019 Faites entrer les plantes dans votre santé ! 25 experts donnent des conférences gratuites et des ateliers en ligne pour le Sommet des Plantes Médicinales. Inscription gratuite !

Phytoremédiation: Des végétaux pour dépolluer les sols

AUTONOMIE JARDIN

En plus de leurs capacités à dépolluer l’air, il existe certains végétaux qui peuvent extraire du sol les métaux lourds qu’il contient : c’est la phytoremédiation. Le procédé est connu mais pas si simple à mettre en œuvre : il faut choisir les bons végétaux, qui accumulent ces atomes avec une efficacité étonnante.

En France, 80 % de la superficie des sols sont pollués, raison pour laquelle il est probable que la parcelle que nous cultivons ne soit pas très clean. En cultivant ces plantes hyper-accumulatrices, nous pouvons aider la terre à se régénérer plus rapidement.

Comment ça marche ? Quels végétaux utiliser ?

Voici quelques piste pour se lancer écologiquement dans la dépollution du sol.

Phytoremédiation
Photo : Cms-high-tech.fr

1 – Le principe de la phytoremédiation

La dépollution des sols par les plantes peut se faire aussi bien sur de petites surfaces que sur des grandes. Cependant, cette méthode de dépollution prend…

Voir l’article original 1 227 mots de plus

Où vont les insectes en hiver?

Jardinier paresseux

Ill.: photoshopcontest.com

En été, les insectes sont partout: dans votre jardin, tournant autour de votre tête, écrasés sur le pare-brise de votre voiture, etc. Parfois nous les apprécions – les abeilles qui pollinisent nos fleurs, les beaux papillons qui fréquentent nos parterres, les insectes prédateurs comme les coccinelles et les chrysopes qui dévorent les insectes moins désirables, etc. -, parfois nous les détestons – ceux qui dévorent nos plantes, nous piquent ou qui tentent d’entrer dans nos oreilles et autres. Dans tous les cas, cependant, ils disparaissent soudainement à l’automne, du moins dans les climats tempérés. Où vont-ils pour l’hiver? Et ils «vont» certainement quelque part, car lorsque l’été se pointe, ils sont de retour.

En fait, les insectes et autres arthropodes ont de nombreuses stratégies pour faire face au froid de l’hiver. En voici quelques-unes.

1. Voyager pour trouver la chaleur

Les papillons monarques quittent le froid Québec pour…

Voir l’article original 1 406 mots de plus