L’épigénétique… et l’effet placebo

Les conseils phyto-aromatiques de Laurence, Pharmacien Herboriste et ses Expertes

Je l’avoue, je viens de découvrir l’épigénétique et pourtant les études ne datent pas d’hier. En parcourant nombres d’articles sur le sujet, j’ai vite compris que je ne comprendrais pas tout si facilement. En revanche, j’aime bien les articles scientifiques qui valident ce que je pense…

Je copie un petit paragraphe d’un article que vous pourrez lire en entier (lien ci-dessous)

« Plus exactement, l’épigénétique est «la science qui étudie les modifications transmissibles à la descendance, de l’expression des gènes, sans modification de l’ADN». Elle remet ainsi en cause le déterminisme exclusivement génétique.

Rappelons que «épi» veut dire « au-dessus de ». Au-dessus de la génétique, ce n’est pas cette dernière qui «commande», mais plutôt notre environnement et notre mode de vie au sens large : alimentation, climat, pollution, sommeil, exercice, stress, jusqu’à nos pensées…»

https://www.antiageintegral.com/anti-aging/vieillir-jeune-grace-epigenetique

Gènes poubelle

Dans les années 90,  les scientifiques nous ont expliqué que…

Voir l’article original 638 mots de plus

ZAN, restons zen!

AUTONOMIE JARDIN

En balade ce matin dans le bois de Château-Vert, sur ma commune de La Londe-les-Maures, je suis à nouveau tombé sur ce que j’appelle une ZAN, comprenez une zone à nettoyer. De retour sur place cet après-midi, avec de la bonne volonté, du matériel, et de la détermination pour débarrasser cet espace naturel des déchets plastiques, métalliques, et autres papiers de natures douteuses, abandonné là par des porcs. Il n’existe pas d’autres qualificatifs, encore que ce soit insultant pour le porc. Dans la foulée, destruction d’une cabane de chasse, également occupée par les jeunes qui viennent s’encanailler à l’abris des regards.

Et comme on ne fait pas les choses à moitié chez Autonomie Jardin, j’en ai profité pour planter quelques dizaines de pousses de chêne vert.

Photo: Autonomie Jardin

1 – Les ZAN, l’affaire de tous

Qui n’est jamais tombé sur une décharge sauvage durant une balade dans la nature?

Voir l’article original 936 mots de plus

À quoi servent les pommes de pin ? [Vidéo]

Aphadolie

Time : 1 mn 52 / [1]

Les pommes de pin… Vous ne les verrez plus jamais comme de simples décorations de Noël.


Pommes de pin - 3

Pour illustration

L’hiver, on les apprécie comme décoration et pour leur évocation de Noël mais les pommes de pin sont surtout les organes sexuels des conifères. Si la plupart des plantes s’aident des insectes et des oiseaux pour se reproduire, par le biais de la pollinisation, ce n’est pas le cas des conifères.

La raison :

Ils sont apparus il y a environ 300 millions d’années, à une époque où le règne animal n’en était qu’à ses débuts. Ils ont donc développé une méthode de reproduction plus simple, reposant sur le vent, la gravité et des cônes. La plupart des conifères portent des cônes mâles et femelles. Le cône mâle produit du pollen et laisse le vent l’emporter jusqu’au cône femelle. Le cône femelle, souvent appelé pomme de pin, protège des…

Voir l’article original 160 mots de plus

Le noyer des Andes ou guaimaro , l’arbre multi usages qui prend soin de la planète

Les conseils phyto-aromatiques de Laurence, Pharmacien Herboriste et ses Expertes

Connaissez-vous cet arbre magique ?

Son nom scientifique estBrosimum alicastrumet les scientifiques l’ont recensé de longue date, car le noyer maya pousse depuis des siècles entre le Mexique et le Brésil où il était vénéré par les civilisations pré-colombiennes. Ses fruits, des baies orangées, sont réputées pour leurs apports nutritifs contenant autant de protéines que le lait et de fer que les épinards mais quatre fois plus de potassium qu’une banane et de magnésium que les haricots rouges.Hélas si cet arbre est au centre des conversations ce n’est pas pour ses noix mais pour son bois, convoité par les constructeurs locaux et qui incite à la déforestation sauvage.

Pourtant, ce que le guaimaro a de plus précieux est ailleurs : profondément enraciné, l’arbre participe à adoucir les sols riches en acide. Il a aussi la miraculeuse capacité à capter le CO2 et le fixer dans la terre, libérant…

Voir l’article original 395 mots de plus