Le noyer des Andes ou guaimaro , l’arbre multi usages qui prend soin de la planète

Les conseils phyto-aromatiques de Laurence, Pharmacien Herboriste et ses Expertes

Connaissez-vous cet arbre magique ?

Son nom scientifique estBrosimum alicastrumet les scientifiques l’ont recensé de longue date, car le noyer maya pousse depuis des siècles entre le Mexique et le Brésil où il était vénéré par les civilisations pré-colombiennes. Ses fruits, des baies orangées, sont réputées pour leurs apports nutritifs contenant autant de protéines que le lait et de fer que les épinards mais quatre fois plus de potassium qu’une banane et de magnésium que les haricots rouges.Hélas si cet arbre est au centre des conversations ce n’est pas pour ses noix mais pour son bois, convoité par les constructeurs locaux et qui incite à la déforestation sauvage.

Pourtant, ce que le guaimaro a de plus précieux est ailleurs : profondément enraciné, l’arbre participe à adoucir les sols riches en acide. Il a aussi la miraculeuse capacité à capter le CO2 et le fixer dans la terre, libérant…

Voir l’article original 395 mots de plus

Sommet des Plantes Médicinales Faites entrer les plantes dans votre santé !

Sommet des Plantes Médicinales. Inscription gratuite ! Sommet des Plantes Médicinales du 18 au 27 novembre 2019 Faites entrer les plantes dans votre santé ! 25 experts donnent des conférences gratuites et des ateliers en ligne pour le Sommet des Plantes Médicinales. Inscription gratuite !

Moringa : bienfaits médicinaux et nutritionnels [Vidéo]

Aphadolie

Moringa - 2

Pour illustration

 


 

Moringa oleifera, souvent appelée simplement moringa, est l’espèce la plus cultivée du genre Moringa de la famille monotypique des Moringaceae.

 

Originaire du nord de l’Inde (contreforts sud de l’Himalaya) et du Sri-lanka (Ceylan), elle est maintenant acclimatée dans presque toutes les régions tropicales : ce petit arbre mellifère à croissance rapide, résistant à la sécheresse, peut mesurer jusqu’à 10 mètres. Ses jeunes gousses et les feuilles sont utilisées comme légumes. Les bourgeons axillaires sur la tige verte apparaissent à partir de la mi-mai. C’est à cette période de l’année qu’il y a une reprise de la croissance végétale. Les graines peuvent également être utilisées pour la purification de l’eau, comme détergent, ou comme plante médicinale.

 


Moringa - 4

Pour illustration

Le moringa, de son nom scientifique moringa oleifera, est un arbre étonnant. Très utilisé dans la médecine ayurvédique, ses vertus thérapeutiques lui ont valu le surnom d’« arbre…

Voir l’article original 814 mots de plus

La cicatrisation et les huiles essentielles

Les conseils phyto-aromatiques de Laurence, Pharmacien Herboriste et ses Expertes

J’ai promis à Sandrine de partager cette semaine un article de son blog  aromalin  www.aromalin.com

La cicatrisation de la peau peut être parfois long et surtout laisser des cicatrices inesthétiques , les huiles essentielles peuvent vous aider à accélérer ce processus .

Je vous laisse le découvrir  en lisant cet article.

Bonne lecture

Laurence

https://www.aromalin.com/cicatrisation-peau-huiles-essentielles/

Voir l’article original

Recette du sirop d’oignons

remede oignons.png

L’automne est enfin là et amène avec lui la baisse progressive des températures, entrainant quelques petits désagréments comme la toux. Je vous propose aujourd’hui une recette aux couleurs de cette saison, à prendre aussi bien en prévention qu’en guérison.

Il vous faudra :
– un bocal en verre hermétique 👨‍🍳
– un à deux oignons 🌱
– un bon gros pot de miel 🍯

Eplucher les oignons et les couper en tranches. Dans le bocal, alterner couche de miel et tranche d’oignon. Vérifier qu’il y a assez de miel pour une macération et ajuster les doses si nécessaire. Laisser reposer une nuit, bocal fermé. Le lendemain, vous pouvez filtrer le sirop mais personnellement j’aime garder les tranches dedans.

Le sirop s’utilise aussi bien pur que dilué dans un verre d’eau. Je recommande d’en prendre deux cuillères à soupe par jour en prévention, et dès que vous en ressentez le besoin…

Voir l’article original 56 mots de plus