La coccinelle, le puceron et la fourmi

Spotjardin.com

Les personnages dont je voudrais parler sont peut-être bien connus. Mais leur histoire commune l’est moins. Mesdames et messieurs, j’ai l’honneur de vous présenter :

Coccinelle à 7 points (Coccinella septempuctata)
  • La coccinelle, aimée de tous, ambassadrice de la cause des insectes « pas-si-dégoûtants-et-même-plutôt-mignons ».
    Fourmi (Lasius emarginatus)
  • La fourmi, de réputation plus controversée mais dont on reconnaît volontiers l’assiduité au travail, entièrement dévouée à sa communauté, dont la vie en société organisée et complexe en fascine plus d’un.
    Forme aptère (sans aile) et forme ailée d’un puceron (ici, Acyrthosiphon pisum)
  • Le puceron, terreur des jardiniers et de leurs petites protégées végétales, nettement moins apprécié que nos précédents protagonistes. Mais qui vous allez le voir, ne jouera pas que le mauvais rôle dans cette histoire.

Voir l’article original 193 mots de plus

Publicités

5 réflexions sur “La coccinelle, le puceron et la fourmi

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.