Le macérât huileux de millepertuis

Les conseils phyto-aromatiques de Laurence, Pharmacien Herboriste et ses Expertes

Bravo à ceux qui ont trouvé :  c’est bien un macérât huileux de millepertuis (Hypericum perforatum).

Le nom de millepertuis signifie mille trous, car il possède de petites glandes translucides et en observant les feuilles par transparence, ces glandes donnent l’impression d’une multitude de minuscules perforations.
On le nomme également  « Herbe de la Saint-Jean » car il est  traditionnellement cueilli le jour de la Saint-Jean (le 24 juin) C’est en effet à cette période que sa floraison est à son apogée.

On l’utilise en macération huileuse sur la peau pour soulager les douleurs, les démangeaisons et favoriser la cicatrisation.

Son macérât à une jolie couleur rougeâtre liée à la présence d’Hypericine, un puissant anti-inflammatoire, mais qui est  ATTENTION également photosensibilisant !

Ne jamais l’utiliser avant d’aller au s’exposer au soleil.
img_5891

La recette du macérât de millepertuis

Cueillir les fleurs fin juin , remplir de fleurs un bocal en…

Voir l’article original 207 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.