L’Asclépiade , l’herbe aux perruches , une plante aux milles vertues, la fibre du futur : le soyer du Québec

Les conseils phyto-aromatiques de Laurence, Pharmacien Herboriste et ses Expertes

IMG_5850

L’herbe aux perruches ( Asclepias syriaca, synonyme : Asclepias cornuti), elle appartient à la famille botanique des Asclépiadacées.

IMG_5847Cette plante vivace indigène d’Amérique du Nord est connue aussi sous le nom d’asclépiade commune , elle peut atteindre 1,50 m de hauteur.

Elle forme une tige simple à feuilles amples qui se garnit en juillet de fleurs roses, orange, rouges ou blanches.

Celles-ci produisent un fruit allongé et renflé  qui ressemblent à s’y méprendre à une perruche, d’où son appellation d’herbe aux perruches. 

Les fruits peuvent servir à la décoration florale et on les pose souvent sur le bord d’un verre pour simuler un oiseau perché.
perruche herbe

L’asclépiade commune est une plante possédant plusieurs caractéristiques surprenantes. Le monarque, un papillon migrateur désigné en péril au Canada, dépend de cette plante pour survivre.

Les œufs et les chenilles du monarque se développent sur la plante, qui représente leur unique source de nourriture.

Voir l’article original 382 mots de plus

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.